SaintéLyon 2013 l’après course

 Minuit. On prenait  le départ d'une épreuve de légende : la SaintéLyon. Au menu, des côtes, des températures négatives, une nuit sans lune, de la neige, un sol verglacé et de la boue.
Equipés de lampes frontales,  on était des milliers de participants a dessiné foulée après foulée, un ruban lumineux long de 75 kilomètres entre Saint-Etienne et Lyon.
Nul besoin de rappeler qu'il faut être capable de garder les yeux ouverts très longtemps pour s'attaquer de nuit aux trois distances proposées : le parcours historique (75 kilomètres en solo ou en relais), la Saintéxpress (45 kilomètres en solo) et la nouveauté 2013, la Saintésprint (21 kilomètres en solo).
Enchaîner les montées, batailler contre le froid, se relever des chutes et affronter les descentes abruptes tel a été le combat livré pendant cette nuit blanche.
Sur les différents parcours, les points de ravitaillements, tentes géantes dans lesquelles les coureurs ont pu s'alimenter, boire et se poser pour reprendre leur souffle, sonnaient comme autant de moments de réconfort. Les meilleurs ne s'y arrêtaient pas plus de 30 secondes, quand d'autres, profitant de la chaleur, récupéraient des forces vingt minutes et parfois au-delà.
Terminer l'une de ces trois courses force le respect... mais pour mériter le titre de "finisher", encore faut-il conclure dans les temps. Un stress supplémentaire à maîtriser et à surmonter pour tous les participants. Chaque distance doit être parcourue en un maximum de 7 à 15 heures selon le format choisi.
 
Les résultats de la SaintéLyon 2013
Au final, 12 180 coureurs ont pris le départ de la soixantième édition.
5 802 personnes sont venus à bout de la course de 75 km en solo. Benoit Cori a gagané en 05 h 32 et chez les femmes s'est imposée Maud Gobert en 06 h 58
La Saintéexpress et ses 45 km a été remporté par Pierre Chalandon en 03 h 33. Chez les féminines, Nathalie Pascal a remporté la victoire en 04 h 10
La Saintésprint longue de 21 km a été dominée par Flavien Thomas en 01 h 23 min et Sophie Martin en 01 h 43.
 
Bien sur, nous avons voulu réaliser notre propre vidéo de la SaintéLyon, mais malheureusement les images de la gopro en pleine nuit ne sont pas fameuses :(
C'est pour cela que j'ai préféré vous joindre la vidéo officiel de la course.
 
 
Retrouvez le meilleur de la soixantième édition de ce raid nocturne mythique entre Saint-Etienne et Lyon, en relais ou solo.
Ce contenu a été publié dans Trails. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire