Formule E

Un petit clin d’œil sur le nouveau championnat de Formule E qui se déroulera entre septembre 2014 et juin 2015.

La Formule E est une catégorie de voitures de type monoplace de compétition propulsé par un moteur électrique dont le bruit – plus élevé de 10 décibels par rapport à une voiture de tourisme possédant un moteur essence – est comparable à celui d'un avion au décollage. Le seul championnat qui utilise les Formules E est le Championnat de Formule E FIA, qui est a l'origine de la création de cette catégorie par la Fédération internationale de l'automobile.

Petite, nerveuse et puissante, cette nouvelle monoplace ressemble à s'y méprendre à une Formule 1. A la seule différence qu'elle ne roule qu'à l'électricité. Cerise sur le gâteau, ce bolide, aussi appelé Formule E, aura le droit à son propre championnat du monde l'année prochaine. Et qui de plus influent qu'Alain Prost pour en faire la promotion ? L'ancien pilote de Formule 1 a annoncé qu'il s'engageait avec l'écurie française DAMS à l'occasion de la présentation de la monoplace sur les Champs-Elysées à Paris. «J'ai toujours été attiré par les nouvelles technologies et je tiens un discours très clair quant à la voiture électrique», a souligné le quadruple champion du monde F1. Un projet qui l'a aussi séduit car il ne viendra pas concurrencer la catégorie reine. «La compétition de Formule E ne remplacera pas la Formule 1 qui évolue l'an prochain avec des monoplaces qui vont consommer jusqu'à 40% de carburant en moins.»

Des circuits en ville
Si son rôle au sein de l'écurie n'a pas été précisé, Alain Prost sera sans aucun doute l'image de marque de DAMS qui réalise là un joli coup marketing en offrant par la même occasion un coup de projecteurs sur la Formule E. Pour la première fois, cette série aura le droit à son championnat du monde qui débutera le 20 septembre 2014 à Pékin. S'il faudra être patient, l'attente en vaudra la chandelle. Ces monoplaces pourront dépasser la vitesse de 200 km/h grâce à ses 270 chevaux sous le capot. Mais ce qui fait l'originalité de la Formule E, c'est surtout ses courses d'un jour sur des circuits en ville. Ainsi, Los Angeles, Monaco, Miami, Berlin ou encore Londres ont été retenues pour organiser une manche du prochain championnat du monde. L'organisation annonce dix courses au programme de cette série disputée par dix écuries et vingt pilotes. Pour le moment, cinq écuries ont répondu à l'invitation de l'organisateur.

Ce contenu a été publié dans Mécaniques, Vidéo de la semaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire